Ecrit Apocalyptique : Signification du chiffre de la Bête (le nombre 666)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ecrit Apocalyptique : Signification du chiffre de la Bête (le nombre 666)

Message par Dek le Ven 4 Juil - 17:47

Apocalyspe chapitre 13 a écrit:13.11
Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d'un agneau, et qui parlait comme un dragon.
13.12
Elle exerçait toute l'autorité de la première bête en sa présence, et elle faisait que la terre et ses habitants adoraient la première bête, dont la blessure mortelle avait été guérie.
13.13
Elle opérait de grands prodiges, même jusqu'à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes.
13.14
Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu'il lui était donné d'opérer en présence de la bête, disant aux habitants de la terre de faire une image à la bête qui avait la blessure de l'épée et qui vivait.
13.15
Et il lui fut donné d'animer l'image de la bête, afin que l'image de la bête parlât, et qu'elle fît que tous ceux qui n'adoreraient pas l'image de la bête fussent tués.
13.16
Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front,
13.17
et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom.
13.18
C'est ici la sagesse. Que celui qui a de l'intelligence calcule le nombre de la bête. Car c'est un nombre d'homme, et son nombre est six cent soixante-six.

Le Chiffre de la Bête qui est un nombre d'homme (c'est-à-dire porté par un homme) et le nombre 666 signifie : VICARIVS FILII DEI, qui veut dire  remplaçant du Fils de Dieu.

Voilà le calcul qui correspond à ce chiffre :

Les lettres romaines en chiffres sont :

I  = 1
V = 5
X = 10
L = 50
C = 100
D = 500
M = 1000

soit

VICARIVS =  5 + 1 + 100 + 1 + 5 = 112

FILII = 1 + 50 +1 +1 = 53

DEI = 500 + 1 = 501


l'addition de ces chiffres donne bien : 112+ 53 +501 = 666

VICARIVS FILII DEI signifie vicaire du Fils de Dieu,  qui donc se fait appeler Vicaire du Fils de Dieu si ce n'est le PAPE, chef de la Secte doublement millénaire qui est l'Eglise Romaine.

La marque sur la main droite et le front est le signe de croix qui est dispensé sur les têtes des fidèles en guise de simulacre de baptême, car baptiser signifie instruire et non faire un simulacre. L'eau est l'Ecriture dans laquelle on se plonge pour accéder à la Connaissance et non l'eau que l'on boit, parce qu'il s'agit d'une métaphore !.

Voilà ce que dit la Bible au sujet des faux prophètes comme le chef de l'Eglise de Rome :

Il y a eu parmi le peuple de faux prophètes, et il y aura de même parmi
vous de faux docteurs, qui introduiront des sectes pernicieuses, et qui,
reniant le maître qui les a rachetés, attireront sur eux une ruine
soudaine. Plusieurs les suivront dans leurs dissolutions, et la voie de la
vérité sera calomniée à cause d’eux. Par cupidité, ils trafiqueront de vous
au moyen de paroles trompeuses, eux que menace depuis longtemps la
condamnation, et dont la ruine ne sommeille point !


Apocalypse 17 a écrit:Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.
17.2
C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.
17.3
Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes.
17.4
Cette femme était vêtue de pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d'or, remplie d'abominations et des impuretés de sa prostitution.
17.5
Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre.
17.6
Et je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d'un grand étonnement.
17.7
Et l'ange me dit: Pourquoi t'étonnes-tu? Je te dirai le mystère de la femme et de la bête qui la porte, qui a les sept têtes et les dix cornes.
17.8
La bête que tu as vue était, et elle n'est plus. Elle doit monter de l'abîme, et aller à la perdition. Et les habitants de la terre, ceux dont le nom n'a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie, s'étonneront en voyant la bête, parce qu'elle était, et qu'elle n'est plus, et qu'elle reparaîtra. -
17.9
C'est ici l'intelligence qui a de la sagesse. -Les sept têtes sont sept montagnes, sur lesquelles la femme est assise.
17.10
Ce sont aussi sept rois: cinq sont tombés, un existe, l'autre n'est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps.
17.11
Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.
17.12
Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n'ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête.
17.13
Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête.
17.14
Ils combattront contre l'agneau, et l'agneau les vaincra, parce qu'il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi.
17.15
Et il me dit: Les eaux que tu as vues, sur lesquelles la prostituée est assise, ce sont des peuples, des foules, des nations, et des langues.
17.16
Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu, mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu.
17.17
Car Dieu a mis dans leurs coeurs d'exécuter son dessein et d'exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.
17.18
Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

La femme prostituée est l'Eglise de Rome, les sept montagnes c'est la ville de Rome (connue pour avoir 7 collines).  L'Eglise s'est assise en Reine sur les peuples et les nations sur lesquelles elle avait toute autorité, elle a toujours encensé les Rois aux côtés desquels ou à leur place elle a pu régner pendant des siècles.

La bête était et elle n'est plus, parce qu'aujourd'hui on voit que l'Eglise de Rome a perdu beaucoup de son influence, de son autorité et de sa puissance par rapport aux siècles passés, c'est pour cela que les gens seront étonnés d'apprendre que le bête était cette secte qui paraît inoffensive et affaiblit de nos jours et qui vit encore principalement grâce à ses fidèles.

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum