La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Sam 16 Mai - 15:41

La Grèce est un laboratoire, les grecs des cobayes, c'est le test grandeur nature pour l'union bancaire européenne et le MES. Comme Chypre fut un stress-test pour le bail-in des banques.

La crise de la dette grecque est la justification de la nécessité de la création des mécanismes européens (MES, Fonds de résolution commun) et de la fédéralisation du système bancaire européen, c'est même la raison pour laquelle elle fut créée au détriment du peuple grecque qui en a fait les frais. En réalité la crise Grecque, fabuleuse mise en scène, renforce l'Eurosystème ( dirigé par la BCE) et permet de faire un saut qualitatif vers une gouvernance Européenne supranationale renforcée. En ce sens la crise grecque est une bénédiction pour l'avancé du projet Européen. Comme dit le proverbe "la nécessité est l'argument des tyrans et le crédo des esclaves", il fallait donc créer cette nécessité.

Ne jamais oublier que Draghi est directement impliqué en tant qu'ex vice président de Goldman Sachs Europe au moment des faits, dans les accords de swap de change (négocié en 2000) et mis en place entre 2001 et 2006 qui ont permis de diminuer artificiellement le dette publique afin de satisfaire les exigences de la commission européenne pour entrer dans l'euro. La banque américaine a aussi permis à l'Etat d'obtenir le financement d'1 Mds € en hors bilan, donc n'apparaissant pas dans les comptes publics. Dans le même temps GS a placé pour 15 mds € de dette souveraine grecque auprès d'investisseurs sans faire mention de l'accord de swap dans les prospectus...

GS gagnera plus de 600 millions d'euros de commissions pour ses bons conseils.... une année faste

Ne pas oublier non plus que l'ex-Gouverneur de la Banque centrale de Grèce de 2002 à 2010 et vice gouverneur de 1994 à 2002, Loukas Papadimos ex-goldman sachs également, est directement impliqué dans le trucage des comptes publics de la Grèce avec l'aide d'instruments financiers dérivés proposés par Goldman Sachs et la complicité du gouvernement de l'époque.

Loukas Papadimos deviendra par la suite Premier Ministre de la Grèce de 2011 à 2012 pour venir "résoudre" la crise de la dette publique grecque !!! Dont on peut voir le résultat 3 ans plus tard... effectivement

Draghi prendra la tête de la BCE en 2011, qui avec le FMI et la CE formera la troïka pour venir en "aide" grâce à des prêts qui ne feront qu'augmenter la dette publique, au prix d'une austérité drastique, de privatisation et de libéralisation des services publics et de l'emploi, comprendre baisse des salaires, des retraites, des protections sociales, paupérisation généralisée avec un salaire moyen en chute libre de 20%.... et une explosion de la misère, des maladies, des suicides.

Avec ce bilan, c'est la sortie inconditionnelle de l'UE en priorité (et de l'euro) qui devrait être réclamée par Syriza si ils défendent les intérêts du peuple grec. Car c'est réellement un homicide sur la Grèce.

Mais après s'être donné tant de mal pour créer cette crise grecque et l'apporter sur un plateau pour servir la cause Européenne, je vois mal la Troika (CE, BCE et FMI) permettre ou laisser la Grèce quitter l'UE, avec le risque de voir d'autres pays suivre le même chemin et détruire le projet européen si cher à nos élites Mondialistes...  à suivre.


Dernière édition par Dek le Jeu 2 Juil - 13:36, édité 2 fois

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Dim 14 Juin - 0:04

Je partage une autre analyse du cas grec qui aura eu jusqu'à maintenant des conséquences importantes et décisives sur le projet Européen.

La crise grecque depuis 2010 aura été une bénédiction pour l'UE, pourquoi cela, parce que grâce à cette "crise" il n'y a jamais eu autant d'avancer concernant la convergence des réglementations et des mécanismes financiers et monétaires (Union bancaire adoptée en catimini en 2014) ainsi qu'une harmonisation des procédures de résolution, sans oublier les avancés en matière d'union politique et économique avec le fameux pacte budgétaire et de croissance européen signé en 2012 et conditionnant l'aide financière européenne aux pays en crise (dont la Grèce !) (c'est le TSCG signé par Sarkozy et confirmé par Hollande malgré son mensonge électoral de le renégocier...) et qui transfert la souveraineté budgétaire des Etats aux mains de la commission européenne sous peine d'amende en cas de non mise en conformité avec ses directives... d'où le fait que la CE a maintenant tout pouvoir pour négocier en direct et faire pression sur Athènes sur ce sujet.

On a vu éclore en réponse à la crise de la dette et du risque d'éclatement de la Zone Euro tout un tas de "solutions clé-en-main" , sachant que certaines étaient déjà dans les cartons depuis des années (depuis 2008) et n'attendaient qu'une opportunité favorable pour être mis en place : le FESF, le MES, le TSCG, l'Union Bancaire avec le MRU (Mécanisme de Résolution Unique) et le MSU (Mécanisme de Surveillance Unique) dirigé par la BCE, l'instauration des règles du bail in partout en Europe, les Fonds de Garantie des dépôts dans chaque pays puis qui seront unifiés par la suite... en l'espace de 5 ans seulement !

En fin de compte la "crise" grecque a agit comme un formidable catalyseur pour ce beau projet démocratique Européen, parce qu'elle a rendu nécessaire, légitime et urgente une unification économique et politique plus poussée, de ce point de vue c'est plutôt une grande réussite. La Grèce a fait office de Cheval de Troie de l'UE.

c'est pourquoi je ne crois pas à une sortie de la Grèce de l'UE, ni de l'OTAN et comme l'a dit Alexis Tsipras : " Il est clair de tout point de vue que le sujet d'une sortie de la Grèce de l'euro n'existe pas "... par contre un défaut sans sortie est très plausible surtout que dorénavant tout est en place en matière juridique et financière (le portefeuille des européens est accessible et grand ouvert pour piocher dedans démocratiquement bien sûr).

La construction Européenne a été largement initiée et soutenue par les USA, on ne compte plus les think tank pro UE financé par des sociétés US, les lobby des multinationales US à Bruxelles, le TTIP (USA-UE) qui passera comme une lettre à la poste sans votre avis, alors je vois mal la Grèce avec ses 300 milliards de dette c'est à dire 20% de moins que le chiffre d'affaires d'ExxonMobil ou seulement 1,5% du PIB de l'UE, mettre en péril l'édification de cette gouvernance européenne dont la quasi-totalité des élites occidentales en sont les grands architectes depuis plus de 70 ans !

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Dim 14 Juin - 0:04

Sur le rôle de l'Allemagne dans l'unification de Européenne.

l'Allemagne a toujours joué double jeu, avec la complicité US, et ne se mettra pas en travers de l'UE puisque c'est elle qui porte le projet.

"L’Allemagne" (en réalité le CDU dont Wolfgang Schäuble) était supposée être contre le QE, la BCE (la Bundesbank de Francfort) l'a fait,

"l’Allemagne" (en réalité le CDU dont Wolfgang Schäuble) est contre les obligations européennes, et vous verrez que le MES (créé en 2010 en réponse à la crise grecque) le fera avec la crise de la dette. D'ailleurs c'est déjà écrit dans ses statuts (depuis 2012) que le MES pourra lever des fonds sur les marchés financiers obligataires bien sûr avec la garantie conjointe des Etats. C'est pas beau ça ?

Je ne parle pas du SPD, les verts qui sont globalement pour tout ça et n'oppose aucune résistance réelle.

Je fais une parenthèse sur Wolfgang Schäuble qui a tout de même obtenu le prix Charlemagne pour son travail et son engagement pour l'unification européenne, au côté de Grands Européistes comme Marshall (USA), Kissinger (USA), Clinton (USA), Mitterrand, VGE, Merkel, Trichet... et j'en passe. Il faut rappeler aussi que ce cher Wolfgang était POUR la création du MES en remplacement du FESF car il fallait un mécanisme permanent.

Wolfgang Schäuble a aussi été un des seuls politiques allemand à soutenir l'intervention US en Irak, c'est bon de rappeler sa position pro-US.

Pour revenir aux Euro-bonds, Juncker lorsqu'il était président de l'eurogroupe en 2013, avant d'être Président de la CE disait : « Je suis convaincu que les obligations européennes pourraient être, et un jour seront, un instrument pour contrecarrer les mouvement irrationnels des marchés financiers... »

Des mouvements irrationnels des marchés dit-il ?, tiens c'est justement ce dont nous avons besoin ! il n'y a plus qu'à laisser la Grèce faire défaut et nous allons en voir des "mouvements irrationnels" sur les taux, le spectre de la crise de la dette reviendra en force... et je vois là une belle occasion pour faire entrer en scène le MES et les Euro-bonds.

Inutile de préciser que quasiment toute la pourriture qui nous sert de classe politique française est évidemment acquise à la cause...

Il ne faudra pas s'étonner de voir ces fameux euro-bonds sortir du chapeau d'Uncle Juncker au moment favorable... ce qui signifiera une nouvelle avancée substantielle de l'union monétaire et en même temps ça marquera les débuts d'un financement unique européen, un transfert de souveraineté nationale en matière financière vers la CE et la BCE, donc une grande victoire pour l'UE.

Je reviens sur la Grèce, dans le cas où elle ferait défaut, cela conduira certainement à faire appel au fameux MES, dont ce cher Schäuble voulait la création, avec une probable émission d'euro-bonds, et attention la cerise sur le gâteau nous est apporté par un autre allemand Jürgen Stark, chef économiste de la BCE : tout Etat sollicitant l'aide du MES devra appliquer les politiques budgétaires qui lui sont dictées par la CE et la BCE (donc par l'Allemagne) sinon il sera mis sous tutelle financière de la CE/BCE via le MES (donc in fine sous tutelle de l'Allemagne) !

tiens ça ne vous rappel pas quelque chose ? mais oui le FMI bien sûr !

Et vous savez quoi ? Wolfgang Schäuble s'est prononcé en 2010 en faveur de la création d'un "FMI européen" dans le contexte de la crise des finances publiques de la Grèce !

le MES sera ce FMI européen sous contrôle Allemand, échec et mat.

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Mar 30 Juin - 17:47

autre analyse

Tsipras a fait la demande, comme par hasard,d'une mise en place d'un financement par le MES (eurobonds ?) et une restructuration de la dette grecque, soit une annulation partielle au frais des contribuables européens. Tspiras refuse toute sortie de l'euro il l'a encore répété.

Le référendum est une base pour de nouvelles négociations qui reprendront si le non l'emporte (ce qui est probable), cette demande sera remise sur la table et si elle est acceptée alors on aura assisté à une manipulation de très grande envergure du début jusqu'à la fin de la crise grecque, depuis son origine causée par la bulle de crédit créée par le secteur bancaire privé qui a dû être sauvé par l'Etat grec, puis par le maquillage des comptes par le gouvernement grec pro-Euro du PASOK avec la complicité de Goldman Sachs pour faire entrer la Grèce dans l'euro, les mesures d'austérité économiques du FMI qui n'ont fait qu'exploser la dette publique, le transfert organisé de la dette grecque détenue par les banques systémiques (françaises et allemandes) lors du PSI en 2012 vers le secteur public via le FESF et le MES (contribuables européens), pour enfin permettre l'introduction du MES comme institution de supervision financière (FMI-Européen) et le lancement des Eurobonds. Et au final c'est une victoire pour l'intégration vers l'Europe Fédérale et un renforcement certains du pouvoir central de la BCE et de la Commission Européenne.

Le peuple grec aura une fois de plus été complètement manipulé sur tout, pire il croira qu'il a obtenue gain de cause grâce à la Démocratie et au référendum. Agiter le peuple avant de s'en servir !

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Jeu 2 Juil - 13:53

A lire absolument pour comprendre en détail les origines de la crise grecque et tous les événements depuis 2009 ainsi que leurs conséquences sur le pays et le peuple.

Le Rapport sur la Dette grecque à télécharger : https://mega.nz/#!SwxWBSaB!FM2-B2snNj6MZSMZSsR4qMV9PyBnDBd57oRjq9n8c8E

Pour résumer, mon sentiment est que c'est une grande manipulation destinée à faire avancer l'intégration Européenne et les solutions apportées à la résolution de cette crise le montreront. Il y aura bien une création d'un FMI Européen (rôle du MES), probablement l'introduction des Eurobonds, ainsi que la création dans quelques années d'un Trésor Européen.

La crise a été provoquée par les banques grecques (et étrangères) à l'origine, puis ont été sauvées par l'Etat Grec (avec la complicité du gouvernement de l'époque) et les différents plans d'aide de  du FMI et de l'Europe en mettant le fardeau de la dette sur le peuple Grec et européen. La politique d'austérité imposée par le FMI a rendu la situation critique et maintenant que la Grèce est en défaut, les mêmes qui sont à l'origine vont apporter leurs solutions à la crise :

- En faisant payer le contribuable Européen
- La mise en place d'un Fonds Européen sous autorité allemande, qui supervisera les finances des pays et émettra probablement des Eurobonds. Ce qui a terme mettra le financement des Etats sous le contrôle de la Commission Européenne.
- Puis la création d'un Trésor Public Européen qui remplacera progressivement les Trésors public nationaux.


Dernière édition par Dek le Sam 25 Juil - 17:13, édité 1 fois

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Lun 13 Juil - 16:15

Le 3ème "plan d'aide" qui a été négocié par Syriza et l'Eurogroupe, au prix d'une mise en place d'une politique d'austérité supplémentaire, va permettre à la Grèce d'obtenir un prêt de la part du MES (Mécanisme Européen de Stabilité).

Comme je l'avais pensé, l'entrée en scène du MES, crée en 2012, comme institution de supervision financière (une sorte de FMI-Européen) qui financera les états en contrepartie d'un contrôle de la politique budgétaire et économique des pays ne sert qu'à faire avancer le projet d'Europe Fédérale, en transférant toujours plus la souveraineté des Etats vers les Institutions Européennes (CE, BCE, MES).

Le MES est déjà autorisé à émettre des obligations et le fera pour apporter des financements ou racheter de la dette des Etats de la zone euro, ce qui préfigure l'introduction des Eurobonds, qui sont l'étape suivante pour une convergence financière avec également la création d'un Trésor Européen comme l'a souhaité Juncker le Président de la CE.

La crise grecque aura donc servit avant tout à faire avancer la construction Européenne et au vu du déroulement de cette crise depuis le début, avec le maquillage des comptes publiques, l'entrée dans la zone euro, le sauvetage des banques, jusqu'à maintenant avec les accords faisant appel au MES, il est impensable de croire que tout ceci est arrivé sans objectif derrière.  On a pu voir la création du FESF, MESF en 2010 puis leur regroupement dans le MES en 2012, ainsi que la mise en place de l'Union Bancaire, le TSCG etc... autant de mécanismes qui sont directement liés à cette crise de la dette en Grèce mais qui sont aussi là pour faire converger et harmoniser les politiques budgétaires, économiques, monétaires en Europe, ce qui va dans le sens d'une fédéralisation de l'UE.

Cependant pour la Grèce elle-même rien n'est réglé et les problèmes de compétitivité, des dettes qui sont insoutenables et de l'euro, restent les mêmes et continuerons d'affecter le pays négativement, en plus des mesures d'austérités qui ne feront qu'amplifier les difficultés économiques.


Vidéo explicative succincte sur le fonctionnement du MES :


Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Lun 13 Juil - 21:46

rappel de 2011 avec Delamarche au sujet de la dette grecque et du fesf


Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Dek le Mer 15 Juil - 21:09

C'est fabuleux, un rapport de la banque AIG réalisé de Bernard Connolly datant de 2008 vient confirmer ce que je pensais au sujet de cette crise et de son utilité pour mettre en place une gouvernance politique globale européenne et faire converger d'avantage les politiques de la zone Euro et de l'UE afin de poursuivre la construction européenne vers une Europe Fédérale Supranationale au dépend des Etats et des peuples.

voir la traduction sur http://www.les-crises.fr/le-choquant-rapport-aig-de-2008/

lien vers le rapport en anglais : http://fr.scribd.com/doc/271676558/Bernard-Connolly-Europe

article original : http://www.zerohedge.com/news/2015-07-15/shocking-2008-aig-report-laying-out-motives-behind-europes-perpetual-crisis-and-deat

Dek
Administrateur

Messages : 187
Réputation : 0
Date d'inscription : 24/06/2014
Localisation : ici et là

http://livre-de-vie.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: La crise Grecque : conçue pour faire avancer le Projet de Gouvernance Européenne.

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 9:34


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum